WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:     | 1 |   ...   | 10 | 11 || 13 |

«Rapport de Synthèse de la Consultation Nationale du Gabon Mai 2013 Table des matières iii Remerciements 1 Résumé Exécutif Résultats attendus en ...»

-- [ Page 12 ] --

Madame et Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs La réunion qui nous rassemble ce matin se situe à moins de mille (1000) jours de l’échéance des objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Comme vous le savez, les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ont été un outil efficace qui a permis de placer le développement humain au cœur des programmes de politiques dans tous les pays du monde. La déclaration du millénaire a été adoptée par les pays membres des Nations Unies dont le Gabon, à l’issue du sommet du Millénaire de septembre 2000 à New York, et les pays ont souscrit aux engagements y afférents, à savoir l’atteinte à l’horizon 2015 de huit (8) objectifs appelés OMD. Les OMD visent notamment à réduire l’extrême pauvreté, à promouvoir l’éducation, à améliorer la santé maternelle, à supprimer les disparités de genre, à combattre la mortalité infantile, le VIH/Sida et les autres maladies, à protéger l’environnement contre les multiples agressions dont il est quotidiennement victime, et à promouvoir un véritable partenariat entre les Nations.

A moins des milles (1000) jours qui nous séparent de l’échéance finale, il devient plus que nécessaire de faire le point des performances réalisées, d’identifier les obstacles à lever pour l’atteinte des OMD et de mener les réflexions quant au prochain cadre mondial de développement après 2015.

Mesdames et Messieurs,

Les données disponibles indiquent que le monde a fait de nombreux progrès vers l’atteinte des OMD. L’extrême pauvreté est en déclin dans toutes les régions, et la cible de réduction de la pauvreté a été atteinte au niveau mondial. De même, le monde a atteint la cible consistant à réduire de moitié la proportion des personnes n’ayant pas accès à l’eau 113 potable améliorée, et la parité entre filles et garçons dans l’éducation primaire a été atteinte.

Au Gabon, il ressort des statistiques disponibles que le pays a enregistré des avancées significatives dans l’atteinte de l’objectif n°2 (assurer l’éducation primaire pour tous), l’objectif n°3 (promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes) et l’objectif n°7 (assurer un environnement durable). Malgré ces efforts, si les tendances actuelles se maintiennent l’atteinte des OMD par le Gabon reste globalement incertaine à l’horizon 2015.

En effet, le Gabon a enregistré des progrès mitigés en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté, la mortalité infantile, la santé maternelle et la lutte contre le VIH/Sida et les autres maladies. Une présentation plus détaillée de la performance du Gabon sera faite par le Représentant du Ministère de l’Economie, de l’Emploi et du Développement Durable.

Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs

Alors que l’échéance de 2015 pour les OMD approche, les Nations Unies entament une consultation mondiale générale sans précédent.

Le processus de l’après-2015 est un véritable dialogue mondial, qui implique à la fois les pays en développement et les pays développés, la société civile, la jeunesse, le secteur privé, les collectivités locales, les parlementaires, les pauvres et les groupes marginalisés.

Le prochain cadre de développement devra être établi en prenant en compte les faiblesses tirées de la mise en œuvre des OMD. Il est maintenant admis que les OMD intégraient de façon inadéquate des questions importantes telles que la durabilité de l’environnement, l’emploi et le travail décent, les inégalités et la croissance démographique. Les OMD ont donné une place limitée aux catalyseurs du développement.

Ils prenaient mal en compte les différences dans les conditions initiales et ont manqué de clarté sur la façon d’adapter les objectifs mondiaux aux réalités nationales et aux dynamiques régionales.

Fort de ce constat, il revient aux Etats membres des Nations Unies et aux agences des Nations Unies de bâtir un agenda de développement 114 discours d’ouverture à l’assemblée nationale qui conserve les points forts des OMD et pallient leurs manques, en prenant en compte les nouvelles dynamiques mondiales.

Je me réjouis que le Gabon ait été retenu par les Nations Unies à l’instar de 83 pays dans le monde pour mener des consultations nationales qui devront formellement contribuer à l’agenda de développement après

2015. Ce qui est une reconnaissance des efforts faits par le pays en faveur du développement durable et de sa participation remarquée aux débats régionaux pour l’agenda mondial de développement après les OMD.

On peut citer la reunion des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l’agenda du développement post 2015 à Addis-Abeba en mai 2012; et l’atelier régional sur l’agenda post-2015 organisé par l’Union Africaine, la BAD, la CEA et le PNUD à Dakar en décembre 2012 pour les pays d’Afrique Centrale, de l’Ouest et du Nord.

Mesdames et Messieurs

Les consultations en cours au Gabon devront stimuler un débat inclusif sur l’agenda post-2015 tenant compte des trois volets (social, économique et environnemental) du développement durable. Il reste d’autant plus important de tenir à l’esprit la spécificité du Gabon et les priorités émergentes au niveau de l’Afrique à savoir i) la transformation structurelle de l’économie et la croissance inclusive ; ii) l’innovation et le transfert de technologie ; iii) le développement humain et iv) la durabilité de l’environnement.





Les consultations de ce jour devront particulièrement examiner le rôle de la gouvernance démocratique, du parlement et du conseil économique et social dans la poursuite de la promotion des objectifs de développement.

Il s’agit d’évaluer la participation du Parlement et du Conseil économique et social à l’atteinte des OMD et de proposer des mécanismes d’une meilleure implication de ces institutions dans le processus de développement en faveur des Objectifs du millénaire pour le développement et au delà.

–  –  –

Madame et Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs Nous espérons que le présent atelier de travail donne aux parlementaires et aux conseillers économiques et sociaux, des informations et des connaissances sur les OMD. Il devrait surtout permettre d’entendre leur position quand aux priorités du Gabon, les défis pour leur mise en œuvre et les solutions sur l’effectivité des rôles du Parlement et du Conseil économique et social dans la mise en œuvre des OMD et de l’agenda de développement après 2015.

Je voudrais pour clore mes propos remercier le leadership du Ministère de l’économie, de l’emploi et du développement durable, et saluer le travail effectué par les différents partenaires nationaux et les agences du Système des Nations Unies engagés dans le groupe technique conjoint de la consultation nationale.

Je vous remercie pour votre attention.

116 discours d’ouverture à l’assemblée nationale Discours à l’atelier de validation ♦ Allocution de Monsieur Luc Oyoubi, Ministre de l’Economie, de l’Emploi et du Développement Durable (Libreville, Hôtel OKOUME PALACE, 17 mai 2013) Distingués invités en vos titres et qualités, C’est pour moi un réel honneur de vous accueillir cette après-midi, à l’occasion de la validation des résultats de la consultation que nous avons menée pour la détermination des priorités du Gabon à prendre en compte dans l’Agenda international du développement après 2015.

Ma joie est d’autant plus forte que notre Pays a été exceptionnellement sélectionné dans le groupe des pays africains sur les 83 dans le monde dont les consultations nationales vont substantiellement contribuer à la formulation du nouveau Cadre international de développement.

Excellences en vos titres et qualités, Le processus dont nous validons les résultats cette après-midi s’est déroulé dans un contexte intense du point de vue de la planification du Cérémonie de validation : Mme Marie Evelyne Petrus BARRY, Coordonnateur des Nations Unies et M. Luc OYOUBI, Ministre de l’Economie de l’emploi et du Développement Durable

–  –  –

En effet, le Gabon a clarifié la Vision d’un Gabon Emergent à l’horizon 2025 et formulé le Plan Stratégique Gabon Emergent. Le Gabon a également adopté la Loi portant orientation du Développement Durable et élaboré une Stratégie Nationale de Développement Durable en cours de validation, un Plan National Climat dont l’objectif est de garantir la bonne coordination et l’efficacité des réponses aux défis climatiques actuels, La Politique Nationale de la Jeunesse, et une Stratégie Nationale pour le Travail Décent.

De manière volontariste, dans le cadre de la veille normale que nous assurons sur les OMD, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement, notre Pays a organisé, en décembre 2012, une réunion d’Experts nationaux qui a permis de recueillir les premières esquisses de la vision du pays sur l’Agenda international de développement post-2015.

Une délégation du Gabon forte de représentants du Gouvernement, du Parlement et de la Société Civile a partagé ces premiers résultats à l’atelier régional sur l’agenda post-2015 organisé par l’Union Africaine, la BAD, la CEA et le PNUD, à Dakar en décembre 2012, pour les pays d’Afrique Centrale, de l’Ouest et du Nord.

La Consultation régionale de Dakar, ayant pris acte des progrès relativement lents accomplis par les pays africains dans la réalisation des OMD et conscients des déficits prévalant dans un certain nombre de pays, s’est prononcée en faveur d’un programme de développement pour l’après-2015 qui met l’accent sur la croissance économique inclusive et la transformation structurelle, tout en intégrant les conclusions de Rio+20, ainsi que celles dégagées par différents forums des Nations Unies, à l’exemple de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement de 1994.

Ces différentes initiatives ont contribué à la sélection du Gabon dans la seconde vague de pays devant formellement mener des consultations nationales pour l’agenda du développement post-2015.

118 discours à l’atelier de validation Distingués invités en vos titres et qualités, La consultation du Gabon a concerné 400 personnes en ateliers et, à ce jour, 1000 personnes en ligne. Elle a combiné des entretiens directs avec certaines couches sociales, les consultations locales et régionales, et des discussions thématiques.

Au titre du dialogue avec les couches sociales, la consultation a interrogé les Administrations, les Associations, les Organisations Non Gouvernementales, les Syndicats, le Patronat, les Organisations à Base Communautaire, les Chercheurs, Enseignants du Supérieur, les mouvements de Femmes, les Associations de jeunes.

Les consultations thématiques ont porté d’une part, sur la transformation structurelle pour une croissance inclusive et, d’autre part, sur le développement durable. La réflexion autour de la croissance inclusive et de la transformation structurelle réponds au souci constant de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, S.E. Raymond NDONG SIMA, d’améliorer la qualité de notre croissance, afin de rendre le niveau de nos indicateurs sociaux plus cohérent avec nos performances économiques, à travers des reformes qui renforcent la capacité de nos secteurs moteurs à diffuser la prospérité, notamment par la création d’emplois stables et décents et la mise en place de filets sociaux.

Dans l’atelier thématique consacré à l’environnement, je note avec satisfaction, que la consultation a cherché à amplifier et à donner plus de visibilité aux nombreuses initiatives nationales et internationales prises par le Président de la République Chef de l’Etat, Son excellence Ali BONGO ONDIMBA, en matière de gestion, de restauration et de préservation de l’environnement.

Excellences, Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

Au regard des thématiques retenues, de la complémentarité des horizons, je me réjouis de la forte convergence de cet exercice avec le PSGE. Je puis vous assurer que le Ministère de l’Economie de l’Emploi et du Développement Durable veillera à ce que cet exercice prospectif 119 nourrisse les travaux de révision du PSGE, lorsque celui-ci va intervenir en 2016.

Ce faisant, nous nous assurerons de construire la synergie la plus forte possible entre nos engagements au titre de la nouvelle initiative internationale en faveur du développement après 2015, et nos autres objectifs de développement, évitant ainsi la juxtaposition de Cadres de planification qui, dans bien des Pays, a été identifiée comme une des causes des résultats mitigés dans l’atteinte des OMD.

Distingués invités en vos titres et qualités, Avant de terminer mon propos introductif, je voudrais faire deux mentions particulières.

La première en direction des deux Chambres du Parlement et du Conseil Economique et Social qui se sont appropriés cet exercice et l’ont accompagné à travers des contributions fortes et des facilités logistiques diverses. Que Madame et Messieurs les Présidents de ces hautes institutions trouvent dans mes propos toute la reconnaissance du Gouvernement.

La seconde en direction de notre partenariat avec le Système des Nations Unies et singulièrement avec le Programme des Nations Unies pour le Développement, dont le dynamisme a permis, non seulement d’assurer une veille continue sur les OMD au cours des 12 dernières années, mais également de valoriser notre pays en soumissionnant avec le succès que nous constatons à cette consultation.

Je voudrais également remercier les autres Partenaires au Développement impliqués à nos côtés, dans la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement qui vont s’achever. Puissent-ils également trouver dans les quelques progrès enregistrés par notre pays dans l’atteinte de ces objectifs, des motifs d’encouragement et d’amplification de leurs efforts de tous les instants.



Pages:     | 1 |   ...   | 10 | 11 || 13 |


Similar works:

«Working Papers in Urban Language & Literacies Paper 85 Sociolinguistics & English language studies Jan Blommaert (Tilburg University) 2012 This is the draft of a paper due to appear in Brian Street & Constant Leung (eds.) Handbook of English Language Studies. London: Routledge 1 SOCIOLINGUISTICS & ENGLISH LANGUAGE STUDIES Jan Blommaert 1. INTRODUCTION Like every disciplinary label, „sociolinguistics‟ covers a tremendous variety of approaches. In some corners of sociolinguistics, it looks...»

«NATIONAL CENTER FOR CASE STUDY TEACHING IN SCIENCE Bad Blood: A Case Study of the Tuskegee Syphilis Project by A.W. Fourtner, C.R. Fourtner and C.F. Herreid University at Buffalo, State University of New York The Disease Syphilis is a venereal disease spread during sexual intercourse. It can also be passed from mother to child during pregnancy. It is caused by a corkscrew-shaped bacterium called a spirochete, Treponema pallidum. This microscopic organism resides in many organs of the body but...»

«Frictions in the City: Spike Lee’s Do the Right Thing vs. Paul Haggis’s Crash Tomáš Pospíšil Masaryk University, Brno, Czech Republic Abstract The essay offers a comparative look at two cinematic responses to the question of multicultural coexistence in the American urban context, Spike Lee’s Do the Right Thing (1989) and Paul Haggis’s Crash (2004). Both films received a variety of prizes and represented what were, in their day, ambitious efforts to address racial problems in the...»

«Pdated The Sixth Annual Cultural Research Postgraduate Symposium Griffith University Nathan Campus Monday, 17 November 2014 The Cultural Research Postgraduate Symposium is organised by postgraduates for postgraduates, and is supported financially by the Griffith Centre for Cultural Research, the School of Humanities and the School of Languages and Linguistics. We hope that the event will provide an open and inclusive format for dialogue between future leaders in the arts, social sciences and...»

«FRANKENSTEIN’S CAT Cuddling Up to Biotech’s Brave New Beasts EMILY ANTHES A Oneworld Book First published in Great Britain and the Commonwealth by Oneworld Publications 2013 Originally published in the United States by Scientific American Books, an imprint of Farrar, Straus and Giroux Copyright © Emily Anthes 2013 The moral right of Emily Anthes to be identified as the Author of this work has been asserted by her in accordance with the Copyright, Designs and Patents Act 1988 All rights...»

«CELF–5 Verbal Stimuli This document provides the verbal stimuli you need to administer Demonstration and Trial Items and to introduce the test tasks to the student. This document includes only the verbal stimuli you provide to the student. To ensure that you are administering CELF–5 tests correctly, you must read the Examiner’s Manual prior to test administration for important information including:   Test objectives, relationship to curriculum, relationship to classroom activities, and...»

«Economic Development Strategy for Regional NSW January 2015 Economic Development Strategy for Regional NSW Published by NSW Department of Trade and Investment, Regional Infrastructure and Services Economic Development Strategy for Regional NSW First published February 2015 ISBN: 978 1 74256 703 7 More information www.trade.nsw.gov.au/regional-opportunities Cover Photo Credit: Paul Foley © State of New South Wales through the Department of Trade and Investment, Regional Infrastructure and...»

«Fall 2015, Seton Notes, Page 1 SETON NOTES Ad Jesum per Mariam : To Jesus through Mary Monthly newsletter for parents of Seton Catholic Preparatory High School Fall 2015 Dear Seton Parents and Friends, CONTENTS: Each year we focus on one of the St. Elizabeth Ann Seton charisms, i.e. spiritual gifts of courage, determination, faith, and love. During a Asst. Princ./Finance p. 2 student’s four years at Seton Catholic, the student will have had a full year devoted to each charism. Dean/Parent...»

«Do you see that kitten chasing so prettily her own tail? If you could look with her eyes, you might see her surrounded with hundreds of figures performing complex dramas.Ralph Waldo Emerson * * * When I play with my cat, who knows but that she regards me more as a plaything than I do her?Michel de Montaigne 1 Table of Contents Presentation Piece 3 Grand Entrance 4 Personality Profile 5 Genealogy 7 New England Gnomics 8 April Lilies 9 Prinkle, Prinkle, Little Fig 10 In Catilinam 11 Need a...»

«Oral Tradition, 4/3 (1989): 330-359 Song, Ritual, and Commemoration in Early Greek Poetry and Tragedy Charles Segal The relation between tragedy and song has a famous (to some, infamous) tradition in the study of Greek tragedy, for it is arguable that the modern phase of interpreting Greek tragedy opens with Nietzsche’s attempt to relate its origins to the power of music in his Birth of Tragedy, with its celebrated antinomy between the Dionysian chorus and the Apollonian principle of...»

«Evidence submitted to the Commission on Hearing Loss Edited by Isabella Luthra July 2014 www.ilcuk.org.uk CONTENTS ORAL EVIDENCE 1. The Commission on Hearing Loss Evidence Session: 5th June 2014, Committee Room 3. Chair: Baroness Sally Greengross 2. The Commission on Hearing Loss Evidence Session: 17th June 2014, Committee Room 3. Chair: Baroness Sally Greengross WRITTEN EVIDENCE 1. Action on Hearing Loss 2. British Society of Hearing Aid Audiologists 3. David Blane (Professor Emeritus of...»

«United States General Accounting Office GAO Report to Congressional Requesters February 2001 NUCLEAR NONPROLIFERATION Security of Russia’s Nuclear Material Improving; Further Enhancements Needed GAO-01-312 Contents Letter 1 Appendix I DOE’s Program to Install Security Systems at Russian Navy Nuclear Weapons Sites 32 Appendix II Status of Installed Security Systems in Russia 34 Appendix III Profile of Nuclear Sites in Russia Visited by GAO 36 Appendix IV DOE’s Expenditures on Nuclear...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.