WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:     | 1 |   ...   | 5 | 6 || 8 | 9 |   ...   | 13 |

«Rapport de Synthèse de la Consultation Nationale du Gabon Mai 2013 Table des matières iii Remerciements 1 Résumé Exécutif Résultats attendus en ...»

-- [ Page 7 ] --

Pour faire progresser l’égalité et l’équité du genre dans les domaines retenus et pour lutter contre les violences et toutes formes de discrimination à l’égard des femmes au Gabon, les participants recommandent l’appropriation de tous ces mécanismes d’ici à 2025, en élaborant des plans pluriannuels concertés, en adéquation avec le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) en y mettant toutes les ressources nécessaires.

–  –  –

B. Atelier 2 : Politiques économiques et sociales contribuant à l’égalité des sexes ■ QUOI ?

A la lumière de la qualité de vie actuelle, quelles ont été les améliorations récentes. De quoi manquent fondamentalement les gabonais pour bien vivre. De quoi les générations futures auront besoin pour bien vivre ?

Nous constatons que dans les domaines économiques et politique, il y’a :

• des discriminations et de la domination masculine ;

• absence de politique publique spécialement orientée vers les femmes ;

• faible représentativité des femmes dans les instances de prise de décision.

Toutefois malgré ce constat des améliorations récentes ont été notées

dans les domaines de :

• l’éducation ;

• de la politique ;

• de l’administration ;

• de l’amélioration du cadre juridique national des droits de la femme grâce au cadre juridique international ;

• l’accès à l’information inhérente à ces cadres juridique ;

• la mise en place des programmes et projets socioéconomiques ;

• l’engagement du chef de l’Etat devant le Congres pour la représentativité des femmes à hauteur de 30% sur les listes électorales.

Pour bien vivre les femmes doivent avoir accès :

–  –  –

64 femmes

• A la santé ;

• A l’éducation ;

• A la vulgarisation ;

• A la promotion des droits des femmes ;

• A un travail décent et à une bonne rémunération ;

• A une alimentation saine.

Pour bien vivre les générations futures auront besoin de :

• Une bonne gouvernance (fonctionnement optimal des institutions, effectivité des droits sus-énumérés, application des lois normatives avec suivi et évaluation).

■ POURQUOI ?

Quelles sont les principales raisons pour lesquelles certaines personnes ne vivent pas bien et les raisons des écarts de vie ?

Les raisons pour lesquelles certaines personnes ne vivent pas bien :

• L’inégale redistribution des richesses nationales ;

• La mauvaise gestion ;

• La corruption ;

• Le détournement des deniers publics ;

• La mauvaise définition des politiques publiques en termes de choix, de priorité et d’affectation des ressources budgétaires ;

• L’absence de la non mise en œuvre de la stratégie nationale d’équité et d’égalité de genre qui prône non seulement la mise en place d’une budgétisation sensible au genre, mais également l’approche genre de tous les secteurs socioéconomiques du pays.

■ QUI ?

Quelles sont les institutions du pays et de la communauté internationale qui ont le pouvoir de transformer les conditions de vie ?

• L’Etat (gouvernement, parlement) ;

• La société civile ;

–  –  –

De quelles voies et moyens disposent ces institutions pour réaliser ces transformations ?

• La mise en œuvre de la politique nationale d’équité et d’égalité de genre en y mettant des moyens nécessaires et l’implication de tous les acteurs de la vie socioéconomique du pays ;

• Organisation, structuration et fédération de la société civile.

■ QUAND ?

A quel horizon voulons-nous atteindre ces transformations. A travers quelles garanties pouvons-nous assurer d’atteindre ces résultats ?

• A l’horizon 2025 par le plan stratégique « Gabon Emergent » ;

• Elaboration des plans d’action pluriannuelle ;

• Contrôle, suivi et évaluation.

–  –  –

66 femmes Education Nationale Sur le plan des textes et du cadre réglementaire, les séminaristes ont tenu à rappeler tout d’abord, la volonté réelle des pouvoirs publics d’aborder les questions d’éducation sous de nouvelles approches, l’existence d’un principe constitutionnel qui stipule que l’accès à l’éducation est gratuit pour tous et de ce fait garanti par la constitution.

Les participants de l’atelier rappellent également l’existence des textes

ci-dessous que sont :

• Le décret 632 portant réorganisation du Ministère de l’éducation nationale ;

• La Loi 21/2011 du 14 février 2012 portant orientation générale de l’éducation, de la formation et de la recherche ;

• Et enfin les recommandations des Etats généraux de l’éducation, de la recherche et de l’adéquation formation emploi ;





• Les recommandations du Forum des Partenariats Publics Privés.

■ QUOI ?

Améliorations récentes Les participants soulignent à la lumière de la qualité de la vie actuelle, les défis à relever dans la conception (élaboration), adoption et application des textes d’application (en rapport avec loi d’orientation) ;

On note l’effort d’accès au système : Fort taux de scolarisation à la base, sans discrimination de genre. Les structures éducatives existent dans chaque village ou regroupement de villages ; réduction de la distance entre la population scolaire et les structures. Pour ce qui est des Ressources humaines, on remarque un bon niveau de recrutement des enseignements (bac+2) et une formation continue qui garantit le perfectionnement des enseignants. Et enfin au niveau du traitement, la mise en place de la Prime incitative à la fonction enseignante généralisée.

67 Les Défis qui restent à relever de l’accès :

• Non respect de la carte scolaire dans la répartition des salles de classe ; décalage entre les stratégies politiques des élus et la carte scolaire ;

• Respect du ratio élève-enseignant (35 élèves / Classe au primaire et secondaire) ; amélioration des conditions de vie (protection sociale des enseignants, logement à proximité de l’établissement) et de travail (bureau) ;

• Adaptation des programmes à la dynamique internationale (TIC) ;

• Planification éducative (formation des enseignants, encadreurs, conseillers d’orientation, surveillants, hygiène scolaire) ;

• Création des filières en fonction des ressources locales.

■ POURQUOI ?

Les principales raisons pour lesquelles certaines personnes ne vivent pas bien et les raisons des écarts de conditions de vie ?

• Sur le plan politique : Mauvaise répartition des ressources allouées à l’éducation ;

• Sur le plan économique : Budget de fonctionnement des établissements insuffisants et disparité des moyens financiers entre établissements ;

• Sur le plan social : Indigence des familles à supporter la scolarité de leur progéniture et des ressources insuffisantes par rapport au coût élevé de la vie ;

• Sur le plan culturel : Absence notoire de lieux de culture (musées, centres d’information, bibliothèques, média, etc.) ;

• Sur le plan sportif : Absence de plateaux sportifs, d’aires de jeu, d’équipements.

■ QUI ?

Les institutions du pays et de la communauté internationale ayant le pouvoir d’initier les transformations qui améliorent les conditions de

vie sont :

68 education nationale

• Sur le plan national : Le Gouvernement, les deux chambres du Parlement, l’institut pédagogique national (IPN), les laboratoires universitaires de recherche ;

• Sur le plan international : l’UNESCO, UNICEF, PNUD, BAD, Union Européenne, AUF.

■ COMMENT ?

Pour réaliser des changements les Institutions disposent des voies et

moyens suivant :

Sur le plan national

• Le Gouvernement (textes d’application, budget) ;

• Les deux chambres du parlement (votent les lois et contrôlent l’action du gouvernement) ;

• L’IPN (élaboration des politiques de réforme), les laboratoires universitaires et de recherche (mener des études scientifiques sur la question éducative).

Sur le plan international

• L’UNESCO, UNICEF, PNUD, BAD, Union Européenne, AUF (Appui et assistance technique et financière).

■ QUAND ?

L’horizon de cadrage retenu est 2025 en rapport avec le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

–  –  –

72 enseignement supérieur Jeunes A. Consultation dans la province de l’Ogooué Maritime (Contribution et réflexion des jeunes de Port Gentil dans l’agenda de développement post 2015) La rencontre consultative dans la province de l’Ogooué Maritime s’est tenue le 23 mars 2013 à la mairie du 4ème arrondissement de la ville de Port Gentil. Elle a vu la participation de 150 jeunes responsables des organisations et mouvement des jeunes. La section provinciale du Réseau des jeunes leaders a accueilli l’événement, en collaboration avec l’Association Okoumé qui regorge en son sein l’ensemble des organisations et réseau des jeunes de Port Gentil.

D’entrée de jeu M. Andy Roland NZIENGUI NZIENGUI, Ambassadeur de la jeunesse pour les OMD, après avoir défini le contexte et le processus de l’agenda de développement post 2015, a présenté le programme d’Action mondial de la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà qui est le document de référence sur les programmes et politique jeunesse des Nations Unies.

Jeunes participants à l’issue d’une session de concertation

–  –  –

1er temps: Nous avons demandé aux jeunes de nous dire (sans que nous ne donnions d’exemple) quels thèmes ils voudraient aborder dans le cadre de l’Agenda de développement post 2015 au niveau du Gabon.

Voici la liste complète:

–  –  –

• La jeunesse et la santé sexuelle de reproduction

• Les jeunes et l’éducation universelle pour tous

• Les jeunes filles et les grossesses précoces

• Jeunesse, culture et déculturation

–  –  –

74 jeunes

• L’implication citoyenne des jeunes

• Le jeune face au développement de son pays

• La place des jeunes dans le débat démocratique

• Les jeunes et l’orientation audio visuelle

–  –  –

• Violence en milieu scolaire

• Hygiène environnementale

• Les jeunes et les milieux carcéraux

• Les jeunes filles mères/ les jeunes parents

• Les crimes rituels et la sorcellerie

–  –  –

• Les jeunes et le Dialogue intergénérationnel

• Les jeunes et les loisirs 2ème temps et 3ème temps : Nous avons demandé aux jeunes de se répartir en 3 groupes et à partir de la liste ci -dessus, ils ont identifié et

rassemblé les thèmes. Nous sommes arrivés à une liste plus ciblée:

–  –  –

8. L’implication des jeunes dans le processus de développement 4ème temps: Nous leur avons posé la question sur les thèmes ci-dessus : quels sont les 3 thèmes prioritaires à vos yeux?

1. La santé

2. L’éducation

3. L’emploi 5ème temps: Nous leur avons posé la question suivante  : Sur ces 3 thèmes ci dessus quels sont selon vous le principal enjeu/défi?

–  –  –

Encourager la création d’entreprise * •

• Elargir la formation professionnelle et technique spécialisée

• Eveil à l’entreprenariat des jeunes 6ème temps: Nous leur avons posé la question suivante : Sur ces thèmes ci dessus quelles sont vos attentes majeures (une par thème)?

–  –  –

• Education spécialisée

3. L’emploi Emploi durable (CDI) * •

• La parité

• Emploi descend, productif

• Harcèlement sexuel

• Rémunération 7ème temps: Nous leur avons posé la question suivante   Si vous aviez un seul conseil à donner à vos dirigeants à l’égard des jeunes quels serait il?

• Impliquer d’avantage les jeunes dans le processus de prise de décision,

–  –  –

B. Compte rendu des focus groupes

A travers les multiples entretiens organisés avec les différents focusgroupes, il se dégage les principaux points suivants :

–  –  –

Les jeunes, élèves ou et ceux qui n’ont aucune qualification professionnelle se contentent généralement d’une bricoles, c’est-à-dire, un travail sans valeur, un travail d’amateur et ces emplois sont parfois saisonniers. Il s’agit de: jardiner, aide-maçon, peintre, extraction artisanale de sable dans l’Ogooué, photographie, sérigraphie, infographie, cordonnerie. Il y a quelques jeunes nantis de qualification professionnelle (ébénisterie, bâtisseur, mécanicien, chauffeurs, etc) qui sont sans emplois et qui manquent de moyen financiers pour créer leur propres P.M.E. afin de se prendre en charge. Il y a également ceux qui n’ont ni une qualification professionnelle, ni un diplôme scolaire ou universitaire, et qui ont envie d’initier des projets individuels ou collectifs en vue de faire face à leurs besoins quotidiens sans cesse grandissants.



Pages:     | 1 |   ...   | 5 | 6 || 8 | 9 |   ...   | 13 |


Similar works:

«CURRICULUM VITAE Scott DeLancey 541-346-3901 3515 Glen Oak Drive delancey@uoregon.edu Eugene, OR 97405, U.S.A.EDUCATION 1975-80 Indiana University. Ph.D. in Linguistics Minor in Tibetan 1970-72 Cornell University. B.A. in Linguistics Dissertation: Deictic Categories in the Tibeto-Burman Verb. ACADEMIC EMPLOYMENT: 1992-present Professor, Dept. of Linguistics, University of Oregon. 1985-1992 Associate Professor, Dept. of Linguistics, University of Oregon. (Chair, 1985-90) l982-1985 Assistant...»

«Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/1576689/ Dry Eye Syndrome Therapeutics Pipeline Assessment and Market Forecasts to 2017 Description: Dry Eye Syndrome Therapeutics Pipeline Assessment and Market Forecasts to 2017 Summary GlobalData, the industry analysis specialist, has released its new report, “Dry Eye Syndrome Therapeutics Pipeline Assessment and Market Forecasts to 2017”. The report is an essential source of information and analysis on the global...»

«INFORMATION TO USERS This manuscript has been reproduced from the microfilm master. UMI films the text directly from the original or copy submitted. Thus, some thesis and dissertation copies are in typewriter face, while others may be from any type of computer printer. The quality of this reproduction i dependent upon the quality of the copy s submitted. Broken or indistinct print, colored or poor quality illustrations and photographs, print bleedthrough, substandard margins, and improper...»

«  Episcopal Diocese of Oklahoma   Journal Part I Church Directory and Advance Reports of The Seventy-Eighth Annual Meeting of the Convention of The Diocese of Oklahoma of The Episcopal Church October 30 31st, 2015 Host: T r i n i t y E p i s c o p a l C h u r c h Tulsa   Table of Contents I. Sacramental Acts and Bishop’s Journal II. Administrative – Governance a. Diocesan Council b. Standing Committee c. Constitutions and Canons d. Council on Indian Ministry e. Episcopal Church Women...»

«RECINTO DE CAGUAS LISTA DE RECURSOS AUDIOVISUALES Y TECNOLÓGICOS 1999 – 2011 OCTUBRE 2012 1 INTRODUCCIÓN Con el objetivo de apoyar los procesos de enseñanza – aprendizaje, la Biblioteca Efraín Sola Bezares del Columbia Centro Universitario se complace en presentar La Lista de Recursos Audiovisuales Tecnológicos 1999-2011. Esta lista ha sido confeccionada con la colaboración del personal bibliotecario, con el propósito de promover la utilización de estos recursos por la comunidad...»

«MOUTHGUARDS FOR USE IN SPORTS prEN 15712:2007 (CEN/TC162/WG11) Docteur Philippe Poisson Assistant Hospitalier et Universitaire Pôle d’Odontologie et de Santé Buccale CHU de Bordeaux Laboratoire Mouvement, Adaptation, Cognition UMR 5227 Université Victor Segalen Bordeaux 2 Responsable de Pôle d’Odontologie et de Santé Buccale : Professeur Georges Dorignac Responsable d’UMR 5227 : Professeur Julien Petit Version du 09 mars 2008 2 CONTENTS PART 1 : DENTAL AND OROFACIAL INJURIES IN...»

«SCUOLA DI DOTTORATO DI RICERCA IN SCIENZE BIOMEDICHE Direttore della scuola: Prof. Andrea Piana INDIRIZZO IN NEUROSCIENZE Responsabile di Indirizzo: Prof.ssa Maria Speranza Desole – Dott.ssa Rossana Migheli XXVII CICLO Rational design and applications of a new Cellpenetrating Peptide targeting Mitochondria Direttore Prof. Andrea Piana Tutor Dott.ssa Rossana Migheli Co-tutor Tesi di Dottorato di Prof. Ülo Langel Dott. Pirisinu Marco ANNO ACCADEMICO 20132014 SCUOLA DI DOTTORATO DI RICERCA IN...»

«UNCHARTED REALMS This book is a fan-made compilation of stories from the official Magic: The Gathering website. To read new stories as they are published, visit http://magic.wizards.com/en/articles/columns/uncharted-realms The Nature of Identity 4 Cowardice of the Hero 8 Emonberry Red 15 Kiora's Followers 24 Dance of the Flitterstep 30 The Walls of Akros 35 The Hero of Iroas 45 The Oracle of Ephara 51 Ajani, Mentor of Heroes 61 Desperate Stand 71 Dreams of the City 75 Thank the Gods 84 The Path...»

«93 Women ministering Change amongst the churches Jean Mayland HIS YEAR OF 1998 sees the end of the ecumenical decade of T Churches in Solidarity withnotWomen.theThe ten for women ceryears have tainly not changed the world even world but some steps have been taken for the better. Not all the advances are attributable to the WCC initiative, but there is some evidence that the Decade caught a time of kairos, of opportunity, and that the issues at the heart of the Decade were exactly those arising...»

«Self-Contained In-The-Ear Device To Deliver AAF 1 Running Head: SELF-CONTAINED IN-THE-EAR DEVICE TO DELIVER AAF Self-Contained In-The-Ear Device To Deliver Altered Auditory Feedback: Applications For Stuttering Andrew Stuart1, Shixiong Xia2, Yining Jiang2, Tao Jiang2,3, Joseph Kalinowski1, & Michael P. Rastatter1 (In press) 1 East Carolina University, Greenville, NC, 27858-4353 2 Micro-DSP Technology Co., Ltd., Chengdu, Sichuan, People’s Republic of China 3 Dalhousie University, Halifax, NS...»

«Policy Study No. 254 PASSENGER-FRIENDLY AIRPORTS: ANOTHER REASON FOR AIRPORT PRIVATIZATION BY ASHEESH ADVANI Executive Summary S ince the privatization of the British Airports Authority in 1987, over 20 countries have privatized airports by means of equity divestitures, leases, and incentive-laden management contracts. After more than a decade of experience, many of the benefits of airport privatization are becoming more discernible: • Capital infusion: Privatization enables airports to raise...»

«Windsor, North Carolina May 23, 2016 Regular Meeting The Bertie County Board of Commissioners convened for its regular meeting at 7:00PM inside the Blue Jay Fire Department located at 1653 Indian Woods Road. The following members were present or absent: Ronald “Ron” Wesson, District I Present: Stewart White, District II Tammy A. Lee, District III John Trent, District IV Ernestine (Byrd) Bazemore, District V Absent: None Staff Present: County Manager Scott Sauer Clerk to the Board Sarah S....»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.