WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:     | 1 |   ...   | 26 | 27 || 29 | 30 |

«An van. Dienderen Promotor: Professor Dr. Rik Pinxten Proefschrift voorgelegd tot het behalen van de graad van Doctor in de Vergelijkende ...»

-- [ Page 28 ] --

06:34 La réaction de ces gens a pu être perçue après que j’aie terminé de dire ce que j’avais à dire. En fait, il y a eu une petite improvisation : il y en a un qui s’est levé et qui a dit « Ah oui, chez moi aussi il y a le même problème. Au Congo, c’était pareil ! » Et un autre c’est levé et a dit « Il ne s’agit pas que du Congo mais au Libéria aussi, au Rwanda, dans toute l’Afrique, la même chose se passe, c’est le même problème partout en Afrique. » Ça c’est donc transformé en un petit débat. Je crois qu’à un moment donné, nous avons oublié que nous étions filmés. Mais moi j’étais là, je les écoutais. Ça m’a fait du bien de me retrouver en face de personnes qui comprennent réellement le problème.

07:57 Et tu dis que tu es libéré. Ca veut dire que tu ne veux plus travailler dans un autre film ?

08:07 Oh que si ! Oh si ! Bien sûr ! Parce que devant un autre public, ce sera toujours la même chose pour moi. Tu me mettrais ici, là, maintenant, devant ces gens que je ne connais pas, ce sera toujours pour moi la même émotion.

Donc, j’ai toujours envie de faire connaître ce problème à travers le monde, si possible.

08:47 Tu trouves que c’est une activité politique ?

08:49 Oui, voilà, je trouve que c’est ma façon à moi de lutter justement pour l’avenir de la démocratie en Afrique, et spécialement au Togo, mon pays.

09:03 Et à propos des hiérarchies pendant le tournage, vous aviez des hiérarchies et la planifications de qui disait quoi et qui faisait quoi pendant les répétitions. Comment était ce changement pour toi ?

09:50 En parlant de hiérarchie, tu fais peut-être allusion à Els… 09:58 Ce que je veux dire, c’est que pendant les répétitions, j’ai l’impression que c’est plutôt la participation, l’interaction entre Els, Caroline et les acteurs qui comptait pour la rédaction du scénario et la conception du film. Il y avait un aller-retour des idées. Etait-ce différent pendant le tournage ?

un aller-retour des idées. Etait-ce différent pendant le tournage ?

10:25 Ecoute, pendant les répétitions, il y a eu beaucoup d’apports d’idées de la part de tous ceux qui nous ont soutenus, je veux dire Els, Caroline… Et donc, il y avait des changements à chaque répétition. Il y avait au moins un changement sur la façon de dire les choses, sur la façon de jouer. Moi je ne suis pas un professionnel. Ce sont elles les professionnelles et moi je leur fait donc confiance. Il y a une certaine manière de jouer, de dire certaines choses pour que ce soit bien vu, pour que les gens comprennent mieux. Ça ne m’a pas gêné du tout Au contraire, je me dis que si je veux me lancer dans la carrière d’acteur, il faut que j’arrive à jouer ce que l’on me demande.

11:49 Il n’y avait donc pas beaucoup de différence entre les répétitions et le tournage ?

11:56 Il n’y avait pas beaucoup de différences mais il y avait quand même quelques petits changements de dernière minute même au cours du tournage.

Au début, j’ai eu un tout petit peu de mal à m’adapter au changement parce qu’à la répétition, c’était une chose et sur le lieu du tournage, c’était autre chose. Alors je prend du recul. J’analyse la chose, je me remets dans la peau du personnage et puis je joue.

12:45 Tu dis que te remets dans la peau du personnage ?

12 :48 Du personnage qui est moi. Il y a moi et moi : il y a moi en tant que personnage et puis il y a moi en tant que moi dans la réalité.

12:59 Est-ce qu’il y a une différence entre eux ?

13:02 Je ne pense pas. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de différence parce que dans la vie aussi je suis très émotif, très sensible. Je ne pense donc pas qu’il y ait beaucoup de différence entre « moi » le personnage et « moi »

Kokou, dans la vie réelle. Non, il n’y a vraiment pas de différence.

13:24 Le côté technique du tournage t’as-t-il encourage davantage ?

13:34 Ah oui ! Ça m’a beaucoup poussé ! Lorsque je voyais tout le matériel, tout ce matos débarqué par les professionnels qui m’entouraient !… Je voyais de grosses caméras sur des sortes de rails, le preneur de son avec sa perche et tous les accessoires pour les lumières, etc. Franchement, j’étais impressionné et ça me donnait le courage de jouer, d’aller jusqu’au bout.

tout ce matos débarqué par les professionnels qui m’entouraient !… Je voyais de grosses caméras sur des sortes de rails, le preneur de son avec sa perche et tous les accessoires pour les lumières, etc. Franchement, j’étais impressionné et ça me donnait le courage de jouer, d’aller jusqu’au bout.

14:13 Cela ne t’a-t-il pas intimidé ? Etais-tu préparé pour cela ?

14:19 Préparé pour cela ? Non, peut-être par le… Mark 005 00:04…Intimidé ? Non, je n’étais pas du tout intimidé. J’étais peut-être un peu préparé par le premier film que nous avons fait avant celui-ci. Cela m’a peut-être un peu préparé. Mais je n’étais pas du tout intimidé par la caméra ou par les gens qui m’entouraient. Ça ne m’a pas influencé.

00:34 Dans un sens positif ?

00:37 Dans un sens positif ! Parce que si on m’enfermait tout seul, dans une salle, avec une caméra devant moi, ce ne sera pas la même émotion. Avec une caméra que je dirige moi-même par télécommande, ce ne sera pas la même chose. Mais, s’il y a quelqu’un derrière la caméra et s’il y a d’autres personnes qui m’entourent, qui prennent des sons, qui font ci qui font ça, et des gens qui me regardent, qui sont prêts à me dire « Non, recommence, non fais ceci », eh bien, le sentiment est différent. Et cela, ça m’encourage plutôt à bien faire la chose.





01:30 Oui, parce qu’il n’y a pas beaucoup d’acteurs qui ont choisi de jouer leur propre rôle, qui peuvent donc se cacher derrière leur personnage. Mais pour toi, c’était différent ?

01:45 Moi, je me suis dit, «C’est moi Kokou. Allez, montre-toi, vas-y c’est toi, fais-toi découvrir par les gens ! »

02:07 Ce tournage était-il stimulant pour poursuivre dans la direction d’acteur ?

02:16 Oui, effectivement, ça me stimule beaucoup pour continuer dans la même voie, si évidemment je trouve des gens qui aimeraient bien me soutenir, m’épauler, me donner des directives, me dire ce qu’il faut faire. Bien que ce ne soit pas évident de consacrer tout son temps à cela parce que je ne suis pas encore professionnel. Je ne suis qu’un amateur et j’ai un autre boulot. Ce serait donc très difficile de concilier les deux. A moins que je ne laisse tomber mon boulot et que je me consacre uniquement à cela. C’est faisable si en contrepartie je gagnais de l’argent.

03:07 Tu n’as pas gagné d’argent avec ce tournage ?

03:10 Avec ce tournage ? Non, pas du tout.

03:16 Mais bien pour les répétitions… ?

03:19 Rien du tout.

03:25 Et ça te semble bizarre ?

03:29 Des fois oui, parce que cela n’encourage pas. Dis-toi que moi je travaille pour une société et le jour où je décide de ne pas aller travailler, je ne suis pas payé. Donc, si je quitte mon boulot pour venir sur un tournage, je ne suis pas payé. Donc quelque part je perds de l’argent de l’autre côté que je ne retrouve pas encore ici. Peut-être que ça va venir, mais bon… 04:02 Et quelle est la force qui te stimule ?

04:05 Et bien, cette force c’est justement de me découvrir. Je me dis « Kokou, tu as peut-être un petit talent caché, c’est le moment de le faire sortir ! »

04:35 Tu dois donc investir beaucoup dans ce projet ? Cela te rend-il aussi beaucoup ?

04:40 Oui ! Je suis content d’avoir fait ce que j’ai fait ! Maintenant, j’attends le résultat, j’attends le montage pour voir ce que ça va réellement donner. C’est après cela que je pourrai juger du travail que j’ai fait et du travail que tout le monde a fait.

05:15 Quelle est la différence pour toi entre jouer cette mise en scène de la réalité et filmer la réalité elle-même ? Pourrais-tu expliquer pourquoi tu as choisi le chemin de la mise en scène plutôt que le chemin du documentaire ?

05:48 Je préfère ça : mettre en scène des événements qui se sont réellement passés plutôt que de les montrer à travers un film documentaire parce que pour moi, c’est la meilleure façon de faire revivre ces événements pour que les gens sentent comment cela s’est réellement passé. Alors qu’à travers un documentaire tu ne vois pas nécessairement les actions. On te dit ce qui s’est passé. Tu le sens différemment, tu l’imagines alors qu’à travers une mise en scène, tu ne l’imagines pas mais tu vois ce qui s’est réellement passé. Donc pour moi, c’est la meilleure façon de faire ressentir et de faire percevoir le problème qui s’est réellement passé.

07:00 Et après l’expérience de ce tournage, es-tu toujours persuadé qu’il en est ainsi ?

07:08 Oui, j’ai même des idées ! J’aimerais faire plus que cela. Si j’ai la possibilité de faire d’autres tournages, ce serait de réaliser des événements et d’aller même au-delà de ce qui est arrivé, pas à moi nécessairement mais à d’autres personnes qui ont peut-être vécu la même histoire que moi ; ce serait de faire une mise en scène de ces événements, une mise en scène basée sur ces faits réels. En ce qui me concerne, j’aimerais continuer dans ce sens-là.

Parce qu’il n’y a pas eu que ça. Mon histoire, on l’a coupée à un moment donné et on l’a arrêtée à un moment donné dans le film. Mais avant cela il y a eu d’autres choses. Et après cela, il y a eu encore d’autres choses. Donc, j’aimerais si possible faire un film de tous ces événements-là, peut-être pas uniquement avec mon histoire mais aussi avec celles de gens qui ont une histoire à raconter et à faire mettre en scène.

08:37 Mais avec la mise en scène, avec la reconstruction de la réalité, on entre aussi dans le domaine de la poésie et de l’esthétique. N’as-tu pas peur que ce domaine-là déstabilise ton message politique, déforme la réalité et l’idée de départ de la réalisatrice ? Comment te positionnes-tu par rapport à cela ?

départ de la réalisatrice ? Comment te positionnes-tu par rapport à cela ?

10:19 Je crois que le moment venu je me plierai peut-être à la volonté, à l’idée du scénariste. S’il veut embellir ce qui est mauvais dans la réalité, s’il veut le rendre plus beau pour que les gens soient moins choqués, ça ne me dérange pas de le jouer comme ça. Mais moi, je pense que la meilleure façon de faire passer la chose, c’est justement de ne pas déformer la réalité mais de la rendre aussi réelle et fidèle que possible. Parce que j’aimerais lutter pour l’avenir de la démocratie en Afrique. On a trop embelli les choses justement, il y a donc un problème là. Ce qui se passe en Afrique a été trop déformé, n’a souvent pas été rapporté de façon fidèle. Ce qui fait que les gens ne sont pas tellement au courant des choses alors que si on rapportait de façon fidèle les choses qui se passent réellement là-bas, les gens compatiront à nos douleurs et feront quelque chose pour que cela ne se reproduise plus. Mais, si on continue à embellir le mal que nous avons vécu, je crois que cela faussera la vision des choses. Les gens ne seront pas réellement au courant de ce qui se passe. Ils seront moins choqués et ne se rendront pas compte de la réalité. C’est comme ça que je vois la chose.

Supposons que quelqu’un ait été torturé, ait été battu jusqu’à la mort, ait été torturé en subissant du courant électrique sur ses parties intimes (ça ne m’est pas arrivé heureusement mais c’est arrivé à d’autres personnes), c’est choquant. Celui qui veut mettre cette scène en scène voudra l’embellir pour la rendre moins choquante et ça, ça fausserait la réalité. Le public qui verra le film après ne saura pas réellement ce qui s’est passé, ce que cet homme a souffert, jusqu’à quel degré il a souffert dans sa chair. Donc, c’est bien d’embellir pour les yeux mais c’est aussi mauvais d’embellir si ça fausse la compréhension des choses.

14:38 Dans ta partie du film, comment perçois-tu l’équilibre entre embellissement et fausse réalité ?

14:49 En ce qui me concerne, la partie la plus importante n’a pas été faussée.

Pour moi, ce n’est pas grave. Là, je fais allusion au fait que dans le film, j’ai marché deux jours. Dans la réalité, ce n’était pas comme ça. Mais, quelque part, cet embellissement de mon rôle ne m’a pas gêné du tout. Au contraire, le fait que j’aie marché beaucoup a accentué ma douleur parce que si je compare la souffrance d’ici à celle de là-bas, il y a une grande différence. J’ai beaucoup plus souffert là-bas qu’ici. Ce que j’ai vécu ici n’est rien par rapport à ce que j’ai vécu là-bas. Mais au contraire, Els a voulu accentuer cette marche, cette part, cet embellissement de mon rôle ne m’a pas gêné du tout. Au contraire, le fait que j’aie marché beaucoup a accentué ma douleur parce que si je compare la souffrance d’ici à celle de là-bas, il y a une grande différence. J’ai beaucoup plus souffert là-bas qu’ici. Ce que j’ai vécu ici n’est rien par rapport à ce que j’ai vécu là-bas. Mais au contraire, Els a voulu accentuer cette marche, cette douleur à travers la marche de deux jours et je trouve cela très bien.

J’espère que j’ai répondu à ta question.

17:09 Oui, mais c’est une question complexe ; qu’est-ce qui est de l’ordre de la vérité, de l’ordre de la réalité, qu’est-ce qui est interprétation, impression… ?

17:19 Ce que j’ai aimé c’est que tout ce que j’ai dit et raconté devant les gens n’a pas été déformé. Ça m’a beaucoup plu. Même si on a exagéré sur la marche, ce que j’ai dit devant les gens n’a pas été déformé ni embelli.

17:50 Donc le fond est la ?

17:52 Oui, le fond est la.

18:04 Te sens-tu co-auteur du film?

18:21 Non, pas du tout parce que je n’ai pas écrit le scénario. J’ai écrit mon histoire, je suis auteur de mon histoire, mais pas auteur ni co-auteur du scénario ou du film. Non, pas du tout.

18:40 Tu te sens plutôt acteur ?

18:42 Oui 18:44 Ce sentiment d’être acteur, est-ce nouveau pour toi ?

18:48 Oui, très nouveau 18:54 Qu’est-ce que ça te fait ?



Pages:     | 1 |   ...   | 26 | 27 || 29 | 30 |


Similar works:

«  Analysis No. 183, June 2013 THE HISTORICAL BACKGROUND TO THE TERRITORIAL DISPUTE OVER THE SENKAKU/DIAOYU ISLANDS Donatello Osti Despite the recent hike in attention devoted to a Sino‐Japanese territorial dispute in the East China Sea, skirmishes between China and Japan over the control of the Senkaku/Diaoyu islets are nothing new. Periodically, tensions arise among Japan, China, and Taiwan over this small...»

«THE PRACTICE OF THE FIRST THREE PERFECTIONS There are five headings under which each perfection [Skt: paramita] can be considered: 1. The meaning of the perfection 2. How to practice the perfection 3. The divisions of the perfection 4. What should be done in the practice of the perfection 5. The conclusion A. CHARITY 1. THE MEANING OF CHARITY Practicing charity (generosity, giving) means having the will to dedicate our body, possessions and merits to others and making the actions of body and...»

«COMMON LISP: A Gentle Introduction to Symbolic Computation David S. Touretzky Carnegie Mellon University The Benjamin/Cummings Publishing Company,Inc. Redwood City, California • Fort Collins, Colorado • Menlo Park, California Reading, Massachusetts New York • Don Mill, Ontario • Workingham, U.K. • Amsterdam • Bonn • Sydney • Singapore • Tokyo • Madrid • San Juan Sponsoring Editor: Alan Apt Developmental Editor: Mark McCormick Production Coordinator: John Walker Copy...»

«Our Place in Nature: Material Persons and Theism Lynne Rudder Baker One of the deepest assumptions of Judaism and its offspring, Christianity, is that there is an important difference between human persons and everything else that exists in Creation. We alone are made in God’s image. We alone are the stewards of the earth. It is said in Genesis that we have “dominion over the fish of the sea, and over the birds of the air, and over the cattle, and over all the earth, and over every creeping...»

«ANNA NEWS September 2013 I had no idea! NO ONE TOLD ME! HOW WAS I SUPPOSED TO KNOW? I CAN’T BELIEVE I MISSED THAT!!! Avoid all of these unfortunate statements. Read ANNA NEWS, mark your calendar, and consider what news YOU would like to share for the good of the community! (Email items to Claire Brooks, cvbnola@gmail.com, 504.481.4281.) THANK YOU!!! Rebecca Henley of Anna’s Chefs wins the September award for getting her article in to ANNA NEWS within MINUTES of being asked. (This month’s...»

«Welcome to TestingMom.com! Below are your 50 120 FREE practice questions to get you started with TestingMom.com. Answers are on the last page. After you practice these questions with your child, make sure you enroll in one of our top memberships to gain access to testing experts, tele-seminars, THOUSANDS of practice questions, daily emails with practice questions your child will love and more!  Here’s a list of the practice questions we have on the site: o Bracken School Readiness...»

«Vanguard Funds Supplement to the Statement of Additional Information Leadership Announcement Effective September 23, 2016, Heidi Stam has retired as Managing Director and General Counsel of Vanguard and Secretary of each of the Vanguard funds. Also effective September 23, 2016, Anne E. Robinson, Managing Director of Vanguard, has been elected to replace Ms. Stam as General Counsel of Vanguard and Secretary of each of the Vanguard funds. Statement of Additional Information Text Changes All...»

«Experimental Removal of Barred Owls to Benefit Threatened Northern Spotted Owls Final Environmental Impact Statement Prepared by: Oregon Fish and Wildlife Office U.S. Fish and Wildlife Service Portland, Oregon July, 2013 Experimental Removal of Barred Owls to Benefit Threatened Northern Spotted Owls Final EIS Table of Contents Table of Contents List of Tables List of Figures Executive Summary S.1 Background S.2 Purpose of and Need for the Action S.3 Description of the Proposed Action S.4...»

«Common Problems in Small Group Decision Making by John Gastil ALTHOUGH EVERY COUNTY AND CULTURE is different, small group decision making has some of the same problems across the globe. These problems are serious because they can lead groups to make flawed or undemocratic decisions, prevent groups from reaching decisions, or cause groups to break apart. A group promoter (GP) who learns to recognize and address these common problems can help groups improve their decision making process and...»

«Conference Proceedings ABSTRACTS Presented at the The 2016 International Conference on Decision Aid Sciences and Applications (DASA'16) 18th – 20th July, 2016, Hammamet, Tunisia This conference is sponsored by DISCLAIMER: These abstracts are provided for all presenters who have submitted papers and have registered before July 1, 2016. Although every effort has been made to ensure accurate reproduction of these abstracts, the conference organizers cannot be held accountable for inaccuracies...»

«BASE PROSPECTUS 22 November 2005 Banca Nazionale del Lavoro (Incorporated as a Società per Azioni in the Republic of Italy) Euro 10,000,000,000 Euro Medium Term Note Programme for the issuance of Euro Medium Term Notes by Banca Nazionale del Lavoro S.p.A. and Banca Nazionale del Lavoro International S.A. (Incorporated as a Société Anonyme in the Grand Duchy of Luxembourg) unconditionally and irrevocably guaranteed by Banca Nazionale del Lavoro S.p.A. Arrangers UBS Investment Bank Banca...»

«017 -2 016 2 ING IV LL AL EH NC IDE ES R The information in this publication can be provided in an alternate format. Please call 1-800-688-0122 to request this service. Calvin does not discriminate with regard to age, race, color, national origin, sex or disability in any of its education programs or opportunities, employment or other activities. Questions pertaining to Title IX, which prohibits discrimination based on sex, and Section 504, which prohibits discrimination based on disability,...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.