WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 13 |

«Sud des Etats-Unis, face sombre. Les représentations de l’identité sudiste au prisme du genre Southern Gothic en littérature et au cinéma ...»

-- [ Page 1 ] --

IEP de Toulouse

Sud des Etats-Unis, face sombre.

Les représentations de l’identité sudiste au

prisme du genre Southern Gothic en

littérature et au cinéma

Mémoire préparé sous la direction de Mme Marie Beauchamp-Sow

Présenté par Théodore Faugère

Année universitaire 2014-2015

SOMMAIRE

REMERCIEMENTS 4

INTRODUCTION 5

CHAPITRE 1 : LE SUD, PRISON D'UN PASSÉ QUI NE PASSE PAS 13 I. L'inquiétante étrangeté de la nature : une frontière à conquérir 13

1) La nature comme représentation de la psyché des hommes.

L'exemple de True Detective 14

2) La nature, territoire hostile : le traitement de l'eau dans le Southern Gothic 17

a) L’importance de l'eau dans la fiction sudiste non gothique 17

b) L'eau comme métaphore de la Frontière dans le Southern Gothic :

Deliverance et Southern Comfort 18 II. L'écriture de la décrépitude et de la mort dans le Southern Gothic des origines 20

1) L’héritage mémoriel de la guerre de Sécession 20

2) L'influence sur le Southern Gothic 21 III. La représentation d'un Sud hanté par son passé 23

1) Le surgissement du passé par l'expérience sensible 23

2) La matérialisation de l'Au-Delà : Dans la Brume Électrique 25

3) Le passé, malédiction du Sud 27

a) Des personnages qui portent le fardeau du temps 27

b) La culpabilité liée au passé 29

4) Des modes narratifs représentant le maléfice du temps 30

CHAPITRE II : LE SUD, THÉÂTRE DE L'AFFRONTEMENT ENTRE LE BIEN ET

LE MAL 33 I. L'omniprésence du Mal 34

1) Une source à chercher dans la religion 34

a) Une société aveuglée par de faux prophètes 34

b) True Detective : portrait d'une Louisiane évangélisée 36 2 II. La nécessité de retrouver le sens moral pour combattre le Mal 38

1) Des réponses religieuses à la présence du Ma

–  –  –

Je tiens à remercier chaleureusement Marie Beauchamp-Sow, qui a accepté d’encadrer ce travail, et a accueilli le sujet avec intérêt. Merci pour sa patience, souvent, et ses bons conseils, toujours.

Un très grand merci à mon père, qui s’est pris de passion pour le Southern Gothic, et a plongé avec moi dans le bayou, guidant mes pas dans la construction de cet objet.

Je remercie enfin ma mère, chasseuse de fautes d’orthographes, et qui a dû me supporter durant l’écriture de ce mémoire.

–  –  –

Décrire le Southern Gothic, c'est avant tout décrire un lieu. C'est entamer une plongée dans le Sud des Etats-Unis, le Sud rural, profond, où la végétation se fait dense, où les marais deviennent inquiétants. L'homme s'y retrouve seul, écrasé. C'est entrer dans un univers où le passé hante le présent, où les anciennes demeures coloniales témoignent d'un passé glorieux mais révolu. La religion y est omniprésente, ainsi que la folie. Les prêcheurs illuminés côtoient les paysans édentés, le fanatisme se marie à la superstition, engendrant une violence terrifiante. Ce Sud, c'est celui des petites gens, des laissés pour compte, sacrifiés sur l'autel de la modernité et relégués au fin fond de leur campagne, là où on ne peut les voir. Le Southern Gothic est un bal macabre, peuplé de monstres, où l'immoralité est devenu la norme. Des années 1930 à nos jours, les écrivains et cinéastes gothiques se sont attachés à dépeindre cette société sudiste, ses mœurs, sa violence, sa pauvreté. Au prisme de leurs récits, c'est toute une histoire américaine qui est donnée à voir. Les livres et les films estampillés Southern Gothic exhument avec une force rare les angoisses et les contradictions de l'identité du Sud, tout en explorant les tréfonds de la nature humaine. De la société de l'immédiat après-guerre de Sécession, vitrine d'une aristocratie décadente, jusqu'à celle des poor white trash actuelle, le Southern Gothic nous donne à voir la face crasse de l'histoire sudiste.

C'est en 1936, lors d'une conférence à l'Université de Virginie, que le terme Southern Gothic est forgé. Nous le devons à l'écrivaine Ellen Glasgow, qui s'en servit pour décrire ce qu'elle considérait comme une « nouvelle tendance dérangeante » dans le paysage de la fiction sudiste, à propos notamment de William Faulkner. A l'époque, la société du Sud se réveille à peine du cauchemar de 1865, année de la défaite des Confédérés dans la guerre de Sécession. Pour l'historien William Van O'Connor, le Southern Gothic s'est nourri des nouveaux schémas d'organisation sociaux dans le Sud, d'une population pauvre, émotionnellement choquée, et dont les codes moraux n'étaient plus applicables après la guerre. Dès le départ, le Southern Gothic prend le parti de dépeindre la misère, et la décadence. Il s'agit, dès lors, de faire un bref retour sur cette période historique, qui porte en elle les germes du Southern Gothic.

Tout d'abord, afin de fixer le cadre de cette étude et du champ du Southern Gothic, il apparaît nécessaire de rappeler ce que nous entendons par « Sud ». Usuellement, il désigne la région comprenant les États ayant fait sécession dans les années 1860, déclarant ainsi leur opposition 5 politique à l'élection d'Abraham Lincoln, le 6 novembre 1860. Dans le sillage de la Caroline du Sud, qui déclare son indépendance le 20 décembre 1860, six États se détachent : le Mississippi (9 janvier 1861), la Floride (10 janvier 1861), l'Alabama (11 janvier 1861), la Géorgie (19 janvier 1861), la Louisiane (26 janvier 1861), le Texas (1er février 1861)., le 4 février 1861 sont formés les États confédérés d'Amérique. A leur suite, la Virginie, l'Arkansas, le Tennessee et la Caroline du Nord font sécession en 1861. Dans une définition plus large du Sud peuvent finalement être inclus le Missouri, le Kentucky, le Delaware et le Maryland. Tous ces territoires forment le Dixieland, région située au sud de la ligne Mason-Dixon, dessinant la limite géographique et légale de l'esclavage.





Bien que ne formant pas un ensemble régional totalement homogène, les États sécessionnistes se rassemblent sous la même bannière étoilée : celle de l'esclavage. Ce Sud vit à l'époque d'une économie agraire, principalement de la culture du coton. Les milliers d'esclaves débarqués d'Afrique sont eux, le pilier central de ce système. Celui-ci ne doit pas s'entendre en termes seulement économiques, mais également, culturels, politiques, et sociaux. C'est en grande partie l'effondrement de ce monde basé sur la domination des noirs par les blancs qui aura des conséquences décisives sur le Sud, et engendrera les représentations qui lui seront associées par la suite.

En 1865, le Sud devient le grand perdant de l'histoire nationale. A partir de là, le traumatisme de la défaite sera inscrit au fer rouge dans la mémoire de ses habitants.

1865 est un moment charnière de l'histoire du pays, et la trentaine d'années qui suit est décisive pour la construction des États-Unis. Immenses sont les enjeux au lendemain de la guerre.

Économiques d'abord. Les bombardements et les incendies ont détruit des parties entières de plusieurs villes du Sud (Richmond, Atlanta...), et ont ravagé les systèmes de communication, notamment des centaines de kilomètres de voies ferrées. Les zones agricoles du territoire ont été

dévastées, comme le décrit un observateur :

« une large bande noire de ruines et de désolation – les clôtures disparues ; des piles fumantes, entourées de tas de cendres noires, marquant l'endroit où se trouvaient les habitations ; les champs le long des chemins envahis d'herbes sauvages, avec çà et là un petit champ de coton ou de blé misérable cultivé par quelques squatters noirs1 ».

La fin de l'esclavage marque surtout la chute du système économique sur lequel reposait toute la région.

Sur le plan politique, elle va entraîner l'accession à la citoyenneté de près de quatre millions de personnes, de nouvelles revendications politiques pour les noirs, notamment dans l'organisation

1 Cité dans Donald, Baker et Holt, 2001, p,496-497

6 du travail. La chute des institutions sudistes a aussi créé un désordre total sur le territoire.

En conséquence, sur le plan social, l'émancipation des noirs vient remettre en cause le système fondé sur la domination blanche. Durant toute la période de la Reconstruction, les relations sociales seront marquées par le conflit entre les noirs revendiquant de nouveaux droits sociaux et les blancs se battant pour rétablir l'ordre passé. Ces relations se teintent d'une violence extrême, notamment caractérisée par les pratiques de lynchage qui se répandent à travers la région.

L'urbanisation et le développement du métayage seront aussi deux facteurs décisifs durant la Reconstruction, période qui aboutira finalement à la validation de la ségrégation par la Cour Suprême en 1896 (arrêt Plessy v. Ferguson2).

Il ne s'agit pas ici de rentrer dans les détails de cette période, mais de comprendre en quoi elle constitue un moment clé de l'histoire américaine, qui est le terreau des évolutions à venir. Cette période fera notamment l'objet d'une bataille idéologique dont l'issue déterminera la place du Sud dans l'histoire américaine et les représentations qui lui sont associées.

Pour ce Sud vaincu et humilié, l'enjeu au lendemain de la guerre est de poser les bases de sa reconstruction. La bataille sera politique, économique, mais aussi historique. Battu par les armes, le Sud combattra sur le terrain de la mémoire. « Tout ce qui reste au Sud, c'est « une guerre des idées.

Il a posé l'épée pour prendre l'arme des arguments » écrit le journaliste Edward Pollard dans son livre The Lost Cause, en 1865.3 L'historien David Blight distingue deux phases dans l'essor du mythe de la « Cause Perdue ». La première voit naître une négation politique de la victoire de l'Union, et la seconde, à partir des années 1880, est centrée sur une volonté de réintégration du Sud à l'Union, en se basant sur la relecture de l'histoire des années précédentes.4 Des débris de cette civilisation emportée par le vent naissent alors de nouveaux récits, qui se diffusent dans la littérature populaire et universitaire. Ils dessinent une société idyllique brisée par la guerre, une société dans laquelle noirs et blancs vivaient en communion, respectant l'ordre naturel.

Une société pour laquelle se sont romantiquement battu les soldats confédérés, perdants militaires écrasés par la froide machine industrielle yankee, mais vainqueurs moraux d'une guerre juste.

Agitant la bannière d'un Old South à jamais perdu, la société sudiste se battra pour 2 Cet arrêt, rendu par la Cour Suprême le 18 mai 1896, autorise les États à mettre en place des mesures légales de ségrégation.

3 POLLARD Edward A, The Lost Cause, A New Southern History of the War of the Confederates,, E. B. Treat&co., 1886 4 BLIGHT David W., « Quarrel Forgotten or a Revolution Remembered ? Reunion and Race in the Memory of the Civil War, 1875-1913 », dans BLIGHT David W., SIMPSON Brooks D. (dir), Union & Emancipation : Essays on Politics and Race in the Civil War Era, Kent (Ohio), Kent State University Press, 1997, p. 151 - 179 7 reconstruire un ordre social hiérarchisé racialement. Aux lendemains de la guerre, la naissance de sociétés historiques, comme la Southern Historical Society de la Nouvelle Orléans va permettre une diffusion de cette relecture de l'histoire, souvent agrégée autour de récits d'anciens combattants, férus de détails guerriers et de mise en scène des stratégies de batailles. Ajoutée à cela, la publication massive de mémoires d'anciens généraux crée tout un genre littéraire mettant au centre l'héroïsme des combattants, et poussant aux oubliettes l'atrocité de la guerre (qui sont aujourd'hui exhumées par des historiens, notamment au travers des relations épistolaires des soldats)5.

La littérature populaire est aussi un vecteur important de cette mémoire. Les années 1880 sont notamment marquées par l'essor de la Plantation School, dont les œuvres nostalgiques font écho à un monde perdu, bucolique, dans lequel il faisait bon vivre sous le clair de lune des plantations. Marquées par des péripéties chevaleresques à l'eau de rose, les histoires sont souvent racontées dans un dialecte sudiste, par un narrateur noir se remémorant le bon vieux temps de l'avant guerre6.

L'urbanisme sera aussi le support d'un combat mémoriel, notamment via l'érection de monuments à la gloire des anciens soldats. Nous passons donc d'un travail de mémoire qui se faisait dans les cimetières à toute une exposition publique. Les inaugurations de monuments sont notamment l'occasion de parades d'anciens combattants, et de grands discours politiques insistant sur la grandeur du Sud et sa place dans l'histoire. Tout ce mouvement va finalement contribuer à une acceptation morale de la guerre - dans le sens où la vision du conflit qui se diffuse dans la société est celle d'une guerre juste moralement, et nécessaire pour le Sud - et à une glorification du Sud et de ses héros.

Ces mythes sudistes peuvent donc s'analyser de deux manières : d'une part ils permettent une relecture de l'histoire qui sera le fer de lance d'une réintégration à l'Union, d'autre part, et c'est le point qui nous intéressera particulièrement ici, ils forgeront une identité collective pour les habitants du Sud des États Unis, hantés par la guerre et leur passé mais voulant croire à un paradis perdu.

Le Southern Gothic prend le contre-pied de ces mythes. Il propose, au contraire, une lecture sombre de la société sudiste, se constituant de fait en critique sociale. Mais avant de plonger dans l'étude du genre, il est nécessaire de revenir sur les origines du courant gothique, dans l'Angleterre du XVIIIe siècle. Nous pourrons ainsi étudier comment le gothique se fait une place dans le paysage artistique et culturel américain.



Pages:   || 2 | 3 | 4 | 5 |   ...   | 13 |


Similar works:

«Intentional Binding and the Sense of Agency: A review James W. Moore1,2 & Sukhvinder S. Obhi3,4 1. Department of Psychology, Goldsmiths, University of London, London, UK 2. Brain Mapping Unit, Department of Psychiatry, University of Cambridge, Cambridge, UK 3. Centre for Cognitive Neuroscience & Department of Psychology, Wilfrid Laurier University, Waterloo, Ontario, Canada 4. Institute of Cognitive Neuroscience, University College London, London, U.K. Correspondence: sobhi@wlu.ca PrePrint...»

«*** Free EBOOK*** Your Journey of Personal Transformation Begins HERE: An Introduction to Understanding Your Human Design Chart by Evelyn Levenson, MBA Certified Human Design Specialist Your Success By Design Coach Your Journey Begins HERE www.HumanDesignforSuccess.com This Report is for your personal use. You MAY SHARE it, in its entirety with all author and contact information. However, You May NOT Trade, Sell or Resell This Intellectual Property in Any Way. You may not reprint any part of it...»

«The Power of Being Thankful The Power of Being Thankful 365 Devotions for Discovering the Strength of Gratitude JOYCE MEYER N E W YO R K BOSTON NA SH V ILLE Copyright © 2014 by Joyce Meyer All rights reserved. In accordance with the U.S. Copyright Act of 1976, the scanning, uploading, and electronic sharing of any part of this book without the permission of the publisher constitute unlawful piracy and theft of the author’s intellectual property. If you would like to use material from the...»

«Copyright © The British Psychological Society Reproduction in any form (including the internet) is prohibited without prior permission from the Society 63 The British Psychological British Journal of Clinical Psychology (2006), 45, 63–82 Society q 2006 The British Psychological Society www.bpsjournals.co.uk There’s nothing more practical than a good theory: Integrating motivational interviewing and self-determination theory Maarten Vansteenkiste1* and Kennon M. Sheldon2 1 University of...»

«DISSERTATION Titel der Dissertation Ethics in Mind Ethiopian Journalism and Ethics Verfasser: Worke Hailemarkos Ayalew Angestrebter akademischer Titel Doktor der Philosophie (Dr. phil) Wien, im 2011 Studienkennzahl lt. Studienblatt: A 092 301 Matrikelnummer: a0749672 Dissertationsgebiet lt. Studienblatt: Publizistikund Kommunikationswissenschaften Betreuer; Univ.-Prof. Dr. Thomas A. Bauer II To Fiori (Eminet Hailemarkos Ayalew), my cute Daughter For all the joy with which you fill my life. III...»

«Citation: Horton, Matthew, Read, Janet, Fitton, Daniel, Toth, Nicola and Little, Linda (2012) Too Cool at School – Understanding Cool Teenagers. PsychNology, 10 (2). pp. 7391. ISSN 1720-7525 Published by: PsychNology Journal URL: http://www.psychnology.org/File/PNJ10(2)/PSYCHNOLOGY_JOURNAL_10_2_HORTO N.pdf This version was downloaded from Northumbria Research Link: http://nrl.northumbria.ac.uk/10923/ Northumbria University has developed Northumbria Research Link (NRL) to enable users to...»

«A THEOLOGICAL EXAMINATION OF INWARDNESS IN THE FAITH AND PRACTICE OF BRITISH QUAKERS By CAROLE ANNE HAMBY A thesis submitted to the University of Birmingham for the degree of DOCTOR OF PHILOSOPHY Department of Theology and Religion College of Arts and Law The University of Birmingham October, 2015 University of Birmingham Research Archive e-theses repository This unpublished thesis/dissertation is copyright of the author and/or third parties. The intellectual property rights of the author or...»

«YOU’RE a Grand Officer Head 2 Toe Intro As a Grand Officer YOU are expected to present yourself in a professional way at every event that you attend. This is not only important in Rainbow, but also in the professional business world. Keep that in mind!! Our Grand Officer dress code is to be used at all Rainbow functions. If you are not following the dress code, YOU will not be treated as a Grand Officer. The Mother Advisor and Grand Deputies are instructed NOT to escort you, but to introduce...»

«Review of International Studies (2010), 36, 145–168 Copyright  British International Studies Association doi:10.1017/S0260210509990544 Why discourse matters only sometimes: effective arguing beyond the nation-state DIANA PANKE* Abstract. Preand post-agreement discourses are an integral part of international relations. Yet, they only matter sometimes as an empirical analysis of European judicial discourses shows. State of the art Habermasisan and social psychology approaches on effective...»

«Chapter 11 COMMUNICABLE DISEASES ♦ Communicable Disease ♦ Reportable Diseases List ♦ Chickenpox ♦ Fifth Disease (Erythema Infectiosum) ♦ Infectious Hepatitis (Hepatitis A) ♦ Hepatitis B ♦ Impetigo ♦ Measles (Rubella, Red Measles, 10 day Measles, Hard Measles) ♦ Mononucleosis ♦ Mumps ♦ Pink Eye (Conjunctivitis) ♦ Pinworms ♦ Ringworm ♦ Rubella (German Measles, 3 day Measles) ♦ Scabies ♦ Scarlet Fever COMMUNICABLE DISEASE Communicable diseases are those diseases...»

«General-purpose localization of textured • • Image regions Rutb Rosenboltz· XeroxPARC 3333 Coyote Hill Rd. Palo Alto, CA 94304 Abstract We suggest a working definition of texture: Texture is stuff that is more compactly represented by its statistics than by specifying the configuration of its parts. This definition suggests that to fmd texture we look for outliers to the local statistics, and label as texture the regions with no outliers. We present a method, based upon this idea, for...»

«ELYSIUM BOOKS Shortlist 12 ACUN A DE FIGUEROA, Francisco ( attributed). Nomenclatura y apología del carajo. Para la circulaclón [sic] privada. Mon1. tevideo (1922). 14pp. An amusing priapic poem employing numerous synonyms for the word “penis” allegedly written by the nineteenth century Uruguayan poet. $100. AGUIRRE, Luis M. La Lujuria Humana (Estudio Médico-Social). Barcelona: La Vida Literaria (1903?). 95pp. 2. One of a series of pseudo-scientific publications on salacious sexual...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.