WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:     | 1 |   ...   | 8 | 9 || 11 | 12 |   ...   | 13 |

«Sud des Etats-Unis, face sombre. Les représentations de l’identité sudiste au prisme du genre Southern Gothic en littérature et au cinéma ...»

-- [ Page 10 ] --

D'abord parce que la réaction humaine provoquée par le grotesque est violente. Naissant d'un contraste, d'une opposition des contraires, le grotesque fait appel à la violence pour révéler une vérité. Ensuite parce que dans le Southern Gothic, le grotesque a largement été associé à la 48 BROCHARD Cécile, « Pour une anthropologie littéraire : le grotesque moderne entre éthique et esthétique », Acta Fabula, vol. 12, n°2, Notes de lecture, Février 2011 49 LIÉNARD Marie, « Flannery O'Connor. La Nouvelle comme parabole », Études /5 (Tome 402), p. 657-666 50 BROCHARD Cécile, « Pour une anthropologie littéraire : le grotesque moderne entre éthique et esthétique », ActaFabulavol. 12, n°2, Notes de lecture, Février 2011 51 LACHAUD Maxime, « Harry Crews, un maître du grotesque », Éditions K-ïnite – Cap K, 2007, p. 53 52 BROCHARD Cécile, « Pour une anthropologie littéraire : le grotesque moderne entre éthique et esthétique », ActaFabulavol. 12, n°2, Notes de lecture, Février 2011

–  –  –

2) Le grotesque sudiste : un procédé violent pour amplifier le réel Le grotesque joue sur le détail, l'anormal, le déformé, qui va servir à amplifier la réalité.

Flannery O'Connor a largement fait usage de ce procédé. Pour elle, le grotesque est vecteur du choc nécessaire pour se recentrer sur les valeurs chrétiennes qui sont distordues dans la société sudiste.

Le grotesque peut alors être envisagé comme une distorsion obligatoire pour jeter la lumière sur une distorsion qui semblait normale. La société sudiste est bernée par de fausses valeurs, et Flannery O'Connor utilise le grotesque pour le révéler.

« Certes, ce genre de fiction a quelque chose d'abracadabrant, il revêt nécessairement un caractère violent en raison des antinomies qu'il cherche à combiner, car les personnages grotesques d'aujourd'hui sont chargés d'un invisible fardeau (…) Quand on me demande pourquoi les écrivains du Sud ont un penchant pour les monstres, je réponds que c'est parce que nous sommes encore capables de les reconnaître. Encore faut-il avoir une certaine idée de la complétude de l'homme pour reconnaître un être mutilé53 ». (Flannery o'Connor, Mystères et Manières) Ainsi le grotesque revêt une profonde fonction morale, et est le procédé nécessaire à une révélation pour l'homme sudiste. Bien souvent, il va se manifester dans des détails physiques, des anormalités, qui vont opérer cette fameuse distorsion de manière violente. La fiction gothique sudiste en regorge.

Dans la nouvelle Braves gens de la campagne (présente dans le recueil Les braves gens ne courent pas les rues) Flannery O'Connor en fait largement usage. L'histoire est celle de Mrs.

Hopewell, petite propriétaire qui loue à des « braves gens de la campagnes54 », et qui loue par la même occasion leur innocence bon enfant. Elle est décrite comme un personnage obtus, entêté, friande de ragots et énonçant des vérités plates telles que : « la vérité n'appartient à personne » ou « il n'y a pas de perfection dans ce monde55 ». Cette dernière se révélera prophétique.

Chez O'Connor, le grotesque se matérialise bien souvent par des comparaisons avec des éléments matériels ou animaux. Ainsi, une des expressions de visage de Mrs Hopewell est comparé à « un camion lourd sur la route ». Mais le personnage le plus grotesque de la nouvelle est Joy, la fille de Mrs Hopewell. Joy qui a d'ailleurs changé de prénom, choisissant de s'affubler de celui de 53 Extrait de Mystères et Manières, dans « Ça peut pas faire de mal » France Inter, 26/10/2013 54 O'CONNOR Flannery, Braves gens de la campagne, extrait du recueil Les braves gens ne courent pas les rues (1953), Trad. Maurice Edgard Coindreau, Paris, Editions Gallimard, 1963 p. 187 55 Ibid 52 Hulga, qui évoque à sa mère « quelque hideux cétacé des mers glaciales56 ». La « grosse Joy57 » a trente deux ans et une jambe de bois, depuis un accident de chasse lorsqu'elle était enfant. Férue de philosophie et athée convaincue, Joy est « bouffie de graisse et myope58 », porte « une jupe de six ans d'âge et un chandail jaune orné d'un cow-boy à cheval59 ».

C'est dans ce joyeux décor que se présente un beau jour un jeune vendeur de Bibles, un garçon dans lequel Mrs Hopewell retrouve un brave gars de la campagne, le sel de la terre, dont le père a été écrasé et coupé en deux par un arbre.

Étrangement, ce jeune homme qui se présente sous le nom de Pointer séduit Joy, qui semble

pourtant considérer l'affaire avec distance :

« Avant même qu'il eut desserré son étreinte, son esprit clair, détaché, et en tous cas ironique, avait pris du champ, et considérait le partenaire avec amusement, mais aussi avec pitié. C'était la première fois qu'on l'embrassait, et elle était heureuse de découvrir que c'était une expérience fort ordinaire, tout en se réduisant à une affaire de maîtrise intellectuelle.60 » (Flannery O'Connor, Braves gens de la campagne) La nouvelle bascule au moment où, perchés en haut d'une grange, le vendeur de Bibles intime à Joy d'enlever sa jambe artificielle. Joy s'exécute dans un geste d'abandon total, ressentant dans cette demande toute l'innocence pure du garçon. Mais l'innocence n'était que façade cachant un vice profond, le garçon révélant sa vraie nature lorsqu'il tient Joy à sa merci.





« Elle poussa un petit cri d'effroi, mais il la renversa et se remit à l'embrasser. Sans sa jambe, elle se sentait entièrement à sa merci, et son esprit semblait s'être définitivement arrêté de penser, pour se livrer à quelque autre fonction, où il n'était guerre efficace. Sur son visage, des émotions tumultueuses se succédaient à un rythme échevelé. Parfois le garçon dont les yeux étaient acérés comme des flèches d'acier, tournait la tête et regardait la jambe61 ». (Flannery O'Connor, Braves gens de la campagne) Dans la nouvelle, et particulièrement dans ce passage de viol symbolique, le grotesque s'articule (si l'on peut dire) autour de cette jambe artificielle, ou plutôt de l'absence de jambe naturelle. Flannery O'Connor renvoie à la monstruosité du corps mutilé et à l'anormalité. Dans l'histoire, cela va servir de support à la révélation du mal et de la déviance, qui seront symbolisés immédiatement après ce passage, lorsque l'homme extrait de sa valise une bouteille de whisky (qu'il cachait au creux d'une Bible) et un jeu de cartes aux motifs pornographiques.

Encore une fois, Flannery O'Connor fustige la moralité décadente de l'ensemble des personnages. Évidemment celle du vendeur de Bibles, qui passe de maison en maison pour se 56 O'CONNOR Flannery, Braves gens de la campagne, extrait du recueil Les braves gens ne courent pas les rues (1953), Trad. Maurice Edgard Coindreau, Paris, Editions Gallimard, 1963 p. 190 57 Ibid p. 187 58 Ibid p. 192 59 Ibid 60 Ibid p. 206 61 Ibid p. 212

–  –  –

Ainsi, le grotesque chez O'Connor montre les limites morales de ses personnages. Ce procédé distordant sert à ouvrir les yeux à ceux qui comme Mrs Hopewell font preuve d'une trop grande naïveté, et se sont éloignés des valeurs chrétiennes. Dans la nouvelle, Joy assène : « Nous sommes tous damnés, mais quelques-uns d'entre nous ont arraché leurs œillères et voient qu'il n'y a rien à voir.63 » Nous pouvons reprendre cette métaphore : pour Flannery O'Connor, le grotesque est un moyen d'arracher les œillères, mais il y a bien quelque chose à voir, à savoir la présence de Dieu.

Nous sommes bien dans cette conception du grotesque qui choque et distord pour mieux parler du réel (qui chez O'Connor est marqué par la présence de Dieu), nous renvoyant à la phrase de Franz Kafka : « être ébloui par la vérité, c'est là tout notre art ; seule est vraie la lumière sur le visage grotesque qui recule ».

Au delà de Flannery O'Connor, et de son utilisation du grotesque comme vecteur de l'espérance, le procédé a largement été utilisé dans le Southern Gothic, avec différents buts. Mais il renvoie toujours à la difformité, à l'abject, à l'immoral, inspirant la répulsion et la terreur. Nous pouvons penser à Benjy, l'idiot de la famille Compson dans Le Bruit et la fureur à Harrogate, le violeur de pastèques du Suttree de Cormac McCarthy. Ces qui les caractérisent, c'est qu'ils n'ont

plus rien d'humain :

« Le faisceau passa, s'arrêta, revint se poser sur ses fesses d'albâtre qui surgirent comme une lune de l'obscurité. Il se redressa à la verticale, blafard, immatériel, pareil à quelque sinistre spectre tellurien, enjamba le fruit violé, les bras horribles, et s'enfuit à travers champs agrippant derrière lui, affolé, les plis nauséabonds de vieux jean qui l'entravaient.64 » (Cormac McCarthy, Suttree) Par la provocation du dégoût, le grotesque renvoie finalement au plus profond de la nature humaine, à ce qui a été repoussé, caché. Dans le Sud puritain, le phénomène devient alors encore plus violent.

Le sens du détail grotesque est aussi très présent chez les frères Coen. Dans No Country for Old Men, Anton Chigurh est un personnage éminemment grotesque, par son apparence physique (la coupe de cheveux), son arme, qu'on ne s'aventurera pas à essayer de décrire, mais qui évoque les 62 O'CONNOR Flannery, Braves gens de la campagne, extrait du recueil Les braves gens ne courent pas les rues (1953), Trad. Maurice Edgard Coindreau, Paris, Editions Gallimard, 1963 p. 215 63 Ibid p. 209 64 McCARTHY Cormac. Suttree (1979), Paris, Points, 1998, p. 45

–  –  –

Dans True Detective, le criminel, dont on ne voit le visage que lors du dernier épisode, est l'objet de fantasmes, et les descriptions qui sont faites de lui renvoient à l'inhumanité, par des détails complètement grotesques. Il apparaît comme un monstre de spaghettis aux oreilles vertes, défiguré par les cicatrices. Dans le Southern Gothic, le grotesque renvoie donc largement à une violence physique, qui marque et déforme les corps. Depuis les années 1930, le Sud a été représenté comme le théâtre d'un immense carnaval de freaks, peuplé de personnages difformes, estropiés, manchots, pervers... Pour l'expliquer, Maxime Lachaud note avec pertinence qu'il faut avoir en tête la violence de la vie rurale dans le Sud, qui marque les physiques de ses habitants par les accidents de travail, les conditions climatiques, et la pauvreté.65 Ajoutez à cela la violence, le racisme et le conservatisme du Sud, et il convoque Howard Zinn pour montrer que le Sud est devenu un « étranger à la nation66 ». Le Sud devient le freak de l'Amérique, la région sale, retardée, que plus personne ne veut regarder. Le grotesque s'est alors imposé comme le procédé privilégié pour décrire ce Sud dégénérescent. Et lorsque nous en venons à cela, il est une figure qui s'impose d'elle même, un personnage qui a marqué le Southern Gothic de son ignorance et de ses m?urs déviantes : le redneck.

II. Le redneck, une figure mythologique

1) Un personnage sale, bête et méchant Mais qu'est ce qu'un redneck ? Ce personnage, que l'on ne trouve que dans le Sud des ÉtatsUnis, s'est développé comme un élément typique du folklore sudiste. Si bien que tout un pan de la culture sudiste s'est développé autour de lui, les redneck movies, auquel Maxime Lachaud a consacré un ouvrage de référence. Ce cinéma est largement influencé par le Southern Gothic, il en est une amplification monstrueuse.

Le terme redneck renvoie, par son étymologie, aux paysans du Sud, qui auraient attrapé des coups de soleil à travailler sous un soleil de plomb. Dans l'imaginaire collectif, le redneck est violent, bête, et sale.

« Tout d'abord il y a l'accent, les verbes qu'il utilise, les doubles négatifs, les expressions surannées ou grossières et la manie de se tromper dans la conjugaison des verbes. Son manque d'éducation est aussi lié à une relation très physique à son environnement. Il a un goût prononcé pour les sports violents et il 65 LACHAUD Maxime, « Harry Crews, un maître du grotesque », Éditions K-ïnite – Cap K, 2007, p. 66 66 ZINN Howard, The southern mystique (1964). New York, Alfred A. Knopf, 1970, p. 217

–  –  –

La définition est posée. Elle révèle tous les stéréotypes principaux de ce personnage, qui est à la fois un mythe et une réalité sociale. Il s'agit alors de se demander quelle est l'origine du redneck, sur quelles réalités sociologiques est basée son utilisation récurrente dans la fiction gothique sudiste, et ce que le Southern Gothic nous apprend de la morale dans le Sud au travers du redneck.

Pour Maxime Lachaud, le redneck apparaît dans le paysage américain comme une caricature. Si il connaît son avènement en tant que figure populaire après la Guerre de Sécession, ses origines remonteraient à avant le conflit, et seraient à chercher dans un certain type d'humour.

Ils sont utilisés par des humoristes du Sud Ouest, tels Augustus Baldwin Longstreet (1790 – 1870) ou George Washington Harris (1815 – 1869), qui utilisaient les dialectes et folklores du Sud dans leurs récits, et des personnages blancs présentant les caractéristiques du redneck. C'est à la frontière entre le XIXeet le XXe siècle que se popularise véritablement la figure du redneck, le terme apparaissant notamment dans la presse. La diffusion de cette figure doit surtout beaucoup à sa présence dans la culture populaire ; films, littératures, bandes dessinées et musique.



Pages:     | 1 |   ...   | 8 | 9 || 11 | 12 |   ...   | 13 |


Similar works:

«100+Amazing things you can do with Microsoft Dynamics CRM on your phone and tablet // 1 100+ Amazing things you can do with Microsoft Dynamics CRM on your phone and tablet Introduction // 2 100+ Amazing things you can do with Microsoft Dynamics CRM on your phone and tablet Why did we make this book?When we started working on this book, we had two goals in mind: 1. We want to show people how cool a mobile CRM client really can be 2. We want to provide a list of cool things you can get inspired...»

«General-purpose localization of textured • • Image regions Rutb Rosenboltz· XeroxPARC 3333 Coyote Hill Rd. Palo Alto, CA 94304 Abstract We suggest a working definition of texture: Texture is stuff that is more compactly represented by its statistics than by specifying the configuration of its parts. This definition suggests that to fmd texture we look for outliers to the local statistics, and label as texture the regions with no outliers. We present a method, based upon this idea, for...»

«37? /Vg U /V 0, 3 * 7 9 8 IMAGERY, PSYCHOTHERAPY, AND DIRECTED RELAXATION: PHYSIOLOGICAL CORRELATES DISSERTATION Presented to the Graduate Council of the University of North Texas in Partial Fulfillment of the Requirements For the Degree of DOCTOR OF PHILOSOPHY By Jeffrey T. Baldridge, B.A., M.A. Denton, Texas May, 1992 37? /Vg U /V 0, 3 * 7 9 8 IMAGERY, PSYCHOTHERAPY, AND DIRECTED RELAXATION: PHYSIOLOGICAL CORRELATES DISSERTATION Presented to the Graduate Council of the University of North...»

«ISSN(Online) : 2319-8753 ISSN (Print) : 2347-6710 International Journal of Innovative Research in Science, Engineering and Technology (An ISO 3297: 2007 Certified Organization) Vol. 5, Issue 8, August 2016 Design approach of Eye Tracking and Mind Operated Motorized System Susmita Das1, Sayan Kumar Swar2, Shrisom Laha2, Subhankar Mahindar2, Suchetana Halder3, Koushik Hati2, Sandipan Deb2 Assistant Professor, Department of Electronics and Instrumentation Engineering, Narula Institute of...»

«Journal of Marketing Management, 2006, 22, 1053-1076 Folklore, Families and Fear: Robin Croft1 Exploring the Influence of the Oral Tradition on Consumer Decision-making The oral tradition has long been studied by social psychologists and cultural anthropologists for the insights it can provide: folklore both mirrors and shapes the anxieties, fears, hopes and understandings University of Glamorgan of societies and of groups within it. This paper uses traditional and contemporary legend in an...»

«ADVERSITY QUOTIENT IN PREDICTING JOB PERFORMANCE VIEWED THROUGH THE PERSPECTIVE OF THE BIG FIVE MASTER THESIS MAY 2007 MASTER’S DEGREE PSYKOLOGISKE INSTITUTT UNIVERSITY OF OSLO Elizabeth Le Thi ABSTRACT The aim of the present study is to theoretically and empirically investigate a theory labeled the Adversity Quotient (AQ). Its claim of being able to predict all facets of human capacity and performance is being tested by comparing it with the more established Five Factor Model (also known as...»

«Chapter 11 COMMUNICABLE DISEASES ♦ Communicable Disease ♦ Reportable Diseases List ♦ Chickenpox ♦ Fifth Disease (Erythema Infectiosum) ♦ Infectious Hepatitis (Hepatitis A) ♦ Hepatitis B ♦ Impetigo ♦ Measles (Rubella, Red Measles, 10 day Measles, Hard Measles) ♦ Mononucleosis ♦ Mumps ♦ Pink Eye (Conjunctivitis) ♦ Pinworms ♦ Ringworm ♦ Rubella (German Measles, 3 day Measles) ♦ Scabies ♦ Scarlet Fever COMMUNICABLE DISEASE Communicable diseases are those diseases...»

«ADDIS ABABA UNIVERSITY COLLEGE OF EDUCATION AND BEHAVIORAL STUDIES SCHOOL OF PSYCHOLOGY Perceived parental supports and children’s psychological wellbeing: The case of Children living with stepparents around Sheromeda area By Matewos Gena ADDIS ABABA UNIVERSITY COLLEGE OF EDUCATION AND BEHAVIORAL STUDIES SCHOOL OF PSYCHOLOGY Perceived parental supports and children’s psychological wellbeing: The case of Children living with stepparents around Sheromeda area A Thesis Submitted to the School...»

«CARLY MCMORRIS, PH.D. PROVISIONALLY REGISTERED PSYCHOLOGIST Calgary, Alberta, Canada Canadian Citizen Telephone: (403) 220-5457 Email: camcmorr@ucalgary.ca CURRENT POSITION Assistant Professor 2016 Werklund School of Education School and Applied Child Psychology Program University of Calgary Office: EDT 508; 2500 University Drive, NW Calgary, Alberta Canada T2N 1N4 Phone: 403-220-5457 EDUCATION Ph.D. in Clinical-Developmental Psychology 2009-2015 York University, Toronto, Ontario Dissertation:...»

«CURRICULUM VITAE 2016/09/06 ELIZABETH PAGE-GOULD, PH.D. CANADA RESEARCH CHAIR IN SOCIAL PSYCHOPHYSIOLOGY CONTACT INFORMATION Social Psychophysiological Research & Quantitative Methods Lab Phone: (416) 978-3401 Department of Psychology Fax: (416) 978-4811 University of Toronto Email: liz@psych.utoronto.ca 100 St. George Street, 4th Floor Web: http://page-gould.com Toronto, Ontario M5S 3G3 DEGREES Ph.D. University of California Berkeley, Berkeley CA 2002 2008 Psychology, May 2008 Mentor: Rodolfo...»

«Begin Reading Table of Contents Copyright Page In accordance with the U.S. Copyright Act of 1976, the scanning, uploading, and electronic sharing of any part of this book without the permission of the publisher constitute unlawful piracy and theft of the author’s intellectual property. If you would like to use material from the book (other than for review purposes), prior written permission must be obtained by contacting the publisher at permissions@hbgusa.com. Thank you for your support of...»

«100 YEARS I'm 15 for a moment Caught in between 10 and 20 And I'm just dreaming Counting the ways to where you are I'm 22 for a moment She feels better than ever And we're on fire Making our way back from Mars 15 there's still time for you Time to buy and time to lose 15, there's never a wish better than this When you only got 100 years to live I'm 33 for a moment Still the man, but you see I'm a they A kid on the way A family on my mind I'm 45 for a moment The sea is high And I'm heading into...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.